Le site de la clientèle patrimoniale

Modeste accélération de la croissance mondiale en 2014

Après 1,4% annualisé au 1er trimestre, l’économie mondiale a accéléré à 2% au 2e trimestre. Le PIB américain, qui avait reculé au 1er trimestre, s’est bien repris depuis (4,6%). La Chine a accéléré au 2e trimestre et tient le cap d’un PIB supérieur à 7% en 2014. Le PIB français a stagné au 1er semestre, celui de l’Italie a reculé. L’Allemagne, après un bon 1er trimestre, a connu un recul du PIB au 2e trimestre. La zone Euro connaît une reprise très poussive sur l’ensemble du 1er semestre. Le rythme tendanciel de la croissance mondiale (2,5% en moyenne annuelle attendus pour 2014) est modeste pour une phase de reprise.

En zone Euro, la faiblesse de l’inflation (+ 0,3% sur un an en septembre) fait presque craindre la déflation. Le principal espoir de reprise de l’inflation et de la croissance en Europe repose sur la poursuite de la baisse du taux de change de l’euro. La BCE a encore baissé ses taux directeurs et pourrait s’engager plus avant dans une politique non-conventionnelle, si elle échoue à faire baisser durablement l’euro. Reflétant les taux monétaires futurs, les rendements obligataires à long terme sont historiquement très bas et devraient rester durablement faibles tout en s’orientant graduellement à la hausse, alors que la Fed s’apprête à normaliser sa politique monétaire en 2015.